. © Inra, M Mench)

INTENSE : Intensifier la production de biomasse, la transformer en énergie et nouveaux produits, et protéger les sols en Europe

Il est démontré qu’au moins 30% des sols agricoles européens sont dégradés. Le projet INTENSE contribuera à convertir les sites pauvres, abandonnés et pollués à travers l’Europe pour en faire des espaces mobilisables pour développer une agriculture durable.

Mis à jour le 29/07/2016
Publié le 26/07/2016

Le projet européen INTENSE (Intensify production, transform biomass to energy and novel goods and protect soils in Europe) répond à 3 défis majeurs du XXIe siècle : la sécurité alimentaire mondiale, l’utilisation de matières premières renouvelables et la production d’énergie à l’aide de biomasse. Autant de problématiques sur lesquelles le secteur agricole est fortement mobilisé.

L’usage futur des terres doit articuler une production durable et une utilisation efficaces de la biomasse pour en améliorer les résultats économiques et les retombées sociales et environnementales. Or, au moins 30% des sols agricoles européens sont dégradés et nécessitent une amélioration de leur qualité. Le projet INTENSE contribuera à reconvertir les sites pauvres, abandonnés et pollués à travers l’Europe (dont des prairies, des terres en jachère, des friches industrielles, etc.) en espaces mobilisables pour une production durable de biomasse à usage alimentaire ou industriel. INTENSE répondra à la problématique centrale de l’intensification durable de l’agriculture, au travers de la récupération de sols dégradés par la pollution, les sècheresses et d’autres facteurs. INTENSE contribuera aussi à la construction d’outils basés sur des systèmes innovants pour développer et mettre en œuvre une production intégrée, alimentaire ou pour d’autres usagess , et utiles au management des cultures.

Ces objectifs impliquent le développement de recherches sur :

  • l’identification des processus et composés essentiels dans les sols ;
  • l’identification et l’évaluation d’espèces végétales produisant une biomasse importante sur les sols marginaux et/ou contaminés ;
  • la composition optimale pour la production de compost et de biogaz ;
  • la démonstration sur sites du potentiel de végétaux sélectionnés pour la dégradation ou l’absorption de contaminants.

INTENSE combinera plusieurs approches complémentaires : expérimentation de cultures et d’amendements; agriculture de précision et outils de modélisation des cultures ; conversion expérimentale de la biomasse en énergie ; évaluation des émissions de gaz à effet de serre et de nutriments et d’autres indicateurs environnementaux ; et modèles socio-économiques. Les porteurs d’enjeux et parties prenantes dont des fermes et entreprises productrices de biogaz associées aux exploitations agricoles seront parties intégrantes du projet pour faciliter la mise en œuvre d’alternatives de production durables et financièrement attractives.

Le projet INTENSE (), coordonné par le Norwegian Institute of Bioeconomy Research (NIBIO), est financé par l’ERA-NET FACCE SURPLUS (Sustainable and Resilient Agriculture for Food and Non-food Systems) dans le cadre de l'initiative de programmation conjointe sur l'agriculture, la sécurité alimentaire et le changement climatique (FACCE-JPI) au sein du programme H2020 de l’Union Européenne). Il rassemble des partenaires de 7 pays européens : Helmholtz Zentrum Muenchen GmbH et Martlhof am Tegernsee (Allemagne), Hasselt University (Belgique), CIEMAT (Espagne), Inra (France), Universita degli Studi di Parma (Italie) et Warsaw University of Life Sciences (Pologne).

ERA-NET FACCE Surplus logotype

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

kick-off meeting de l’ERA-NET FACCE

Le kick-off meeting de l’ERA-NET FACCE aura lieu le 14 septembre 2016 au Danemark

> plus d'informations