• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Couverture Xylodoc 2017 © Xyloforest

XYLODOC - 50 thèses de doctorat valorisant l’infrastructure de recherche et d’innovation XYLOFOREST

L’Équipement d’Excellence XYLOFOREST « Forêt-Bois-Fibres-Biomasse du Futur »  a pour ambition de renforcer et fédérer les infrastructures de recherches et d’innovation pour l’adaptation de la production forestière et la valorisation du matériau bois. Les activités pédagogiques et de formation par la recherche s’appuyant sur les équipements et les plateformes XYLOFOREST occupent une place essentielle. Ainsi, depuis 2013, plus de 130 étudiants ont été formés grâce à l’Equipex XYLOFOREST, dont 57 doctorants dont les travaux de thèses sont présentés dans ce XYLODOC.

Mis à jour le 11/07/2017
Publié le 11/07/2017

L’Équipement d’Excellence XYLOFOREST « Forêt- Bois-Fibres-Biomasse du Futur » a pour ambition de renforcer et fédérer les infrastructures de recherches et d’innovation pour l’adaptation de la production forestière et la valorisation du matériau bois. Il a permis de doter une dizaine de laboratoires de recherche des organismes fondateurs dans les domaines des sciences de l’environnement, des biotechnologies et des matériaux avec des équipements de très haut-niveau structurés au sein de 6 plateformes techniques mutualisées et en réseau national :

  • XYLOSYLVE - Systèmes sylvicoles innovants
  • XYLOBIOTECH - Biotechnologies forestières
  • XYLOMIC - Génomique et phénotypage des arbres
  • XYLOPLATE - Ingénierie avancée du bois
  • XYLOMAT - Produits composites à base de bois
  • XYLOCHEM - Chimie et bio-raffinerie du bois

La phase 1 « d’investissement » a débuté en 2011 et s’est achevée début 2014, l’ensemble des six plateformes XYLOFOREST étant équipées (104 équipements) et fonctionnelles depuis cette date, ainsi que les instances de gouvernance de l’Equipex (comité de pilotage, comité scientifique, comités d’utilisateurs, équipe de gestion). De nombreuses activités et projets de recherche régionaux, nationaux et européens ont été initiés et développés en phase 2 de « fonctionnement » s’appuyant directement sur les équipements. XYLOFOREST et les ressources humaines qui y sont liées, et générant un flux croissant de publications scientifiques et d’activités de valorisation ; depuis 2013, cinquante-neuf publications scientifiques dans des revues internationales et seize dépôts de brevets. En 2017, le taux d’utilisation globale des équipements est de 75 % dont environ un tiers par des utilisateurs hors du consortium XYLOFOREST. XYLOFOREST est fortement inséré dans des infrastructures de recherche européennes, ce qui a permis d’accueillir des collègues européens en mobilité transnationale. Des actions de dissémination et de communication ont été également menées en partenariat avec le pôle de compétitivité XYLOFUTUR en direction des partenaires professionnels et industriels et en direction du grand public à travers la participation à des évènements liés au secteur forêt-bois.

Les activités pédagogiques et de formation par la recherche s’appuyant sur les équipements et les plateformes XYLOFOREST occupent une place importante ainsi qu’en témoigne cette publication. Depuis 2013, ce sont en effet plus de 130 étudiants qui ont été formés grâce à l’Equipex XYLOFOREST, dont 57 doctorants dont les travaux de thèses sont présentés. Ces activités de formation se sont en particulier développées dans le cadre de l’IDEX de Bordeaux et en synergie étroite avec la plateforme d’enseignement supérieur forêt-bois dans le cadre des parcours de masters et de doctorants. Veillant à l’articulation entre les différents niveaux de formation, au dialogue entre les disciplines et à l’ouverture aux activités scientifiques en lien avec les systèmes forêt-bois, cette plateforme plus connue sous le nom de XYLOSUP est un outil au service d’acteurs de l’enseignement supérieur convaincus que la mise en situation et la pratique pendant l’apprentissage favorisent l’appropriation des connaissances et donc l’innovation à moyen-terme. Investie dans la structuration d’un réseau régional de l’enseignement supérieur Forêt-Bois, XYLOSUP est aussi un moyen efficace pour faciliter l’utilisation des équipements par une communauté étudiante désireuse d’expérimenter et de renforcer ses compétences en lien avec les mutations sectorielles.

Jean-Michel Carnus, Inra Nouvelle-Aquitaine-Bordeaux, coordinateur de l’Equipex Xyloforest

Christine Delisée, Bordeaux Sciences Agro, Vice-présidente Enseignement Supérieur du Conseil Scientifique Xylofutur

> Télécharger XYLODOC