• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer

Un projet de science participative pour étudier le frelon asiatique

Le frelon asiatique (Vespa velutina) envahit l’Europe, tuant abeilles et diversité locale sur son passage ! Des chercheurs de l'Inra et du CNRS ont lancé un projet de recherche participative à grande échelle et invitent le public à y contribuer. Ils souhaitent ainsi comprendre les adaptations génétiques et morphologiques qui favorisent leur expansion afin de réguler plus efficacement les populations.

Vespa velutina en chasse devant une ruche.. © UMR CNRS 7372 Centre d’Etudes Biologiques de Chizé, Karine Monceau - Univ. de la Rochelle - UMR C
Mis à jour le 10/03/2017
Publié le 06/03/2017

Le projet Eurofrelon

Le frelon asiatique à pattes jaunes Vespa velutina est un prédateur d’abeilles et d’autres insectes introduit en France accidentellement en 2004. Maintenant présent dans une grande partie de l’Europe, sa vitesse d’expansion augmente dangereusement. Mais quels sont les facteurs explicatifs de cette expansion si rapide ? Est-ce un transport passif par l’homme ? S'agit-il d'une évolution des populations ? Le climat et le temps de présence dans une région donnée pourraient faire développer à ce frelon de nouvelles caractéristiques physiques (taille, poids, taille des ailes etc...), qui changeraient sa vitesse de vol.

Grâce à la capture de fondatrices partout en Europe, les chercheurs souhaitent comprendre ces mécanismes évolutifs. Les résultats de cette étude permettront de mieux caractériser les populations suivant leur environnement, et d’ainsi mieux comprendre et suivre l’invasion, dans le but de mettre en place des stratégies de régulation adaptées, mais également de mieux anticiper leur expansion. Les travaux des chercheurs de l'Inra et du CNRS associent des mesures directes de morphologie et de génétique pour répondre à ces enjeux.

Participer au projet, c'est facile !

Les chercheurs sollicitent la participation du public afin de constituer une banque de reines de frelons capturées à travers l’Europe lors du printemps 2017 (de mars à mai). Concrètement, il s'agit d'identifier et de piéger des reines de frelons et de les transmettre ensuite aux chercheurs qui les étudieront. Les frais d'envoi seront remboursés à tous les participants.

Ce document explique concrètement et simplement la démarche à suivre afin de contribuer à cet ambitieux projet au bénéfice de la préservation de la biodiversité.

A voir

Frelon asiatique, le redoutable chasseur