• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Rémi Eliautout deuxième prix du concours "Ma thèse en 180 secondes"

Doctorant de l'Université de Bordeaux, et membre du laboratoire Biologie du Fruit et Pathologie (UMR BFP - Inra-UB), Rémi Eliautout a remporté le deuxième prix du concours "Ma thèse en 180 secondes" lors de la finale régionale du 6 mai dernier.

Logotype Ma thèse en 180 secondes - Université de Bordeaux © Université de Bordeaux
Mis à jour le 27/05/2014
Publié le 13/05/2014

Le concours Ma thèse en 180 secondes, organisé pour la première fois dans toute la France en 2014, vise à proposer à des doctorants de présenter leur sujet de recherche au grand public et de faire partager leur passion. Ce concours, au-delà d'inciter les jeunes chercheurs à développer des compétences communication, permet également de mettre en lumière le dynamisme de la recherche française.

28 candidats étaient en lice lors de la finale régionale du concours en Aquitaine, qui a eu lieu le 6 mai dernier à Talence. Rémi Eliautout a remporté le deuxième prix du concours en présentant son sujet « Étude de la réponse immunitaire de la cicadelle Circulifer haematoceps, à l'infection par Spiroplasma citri ». Doctorant de l'Université de Bordeaux et membre du Laboratoire Biologie du Fruit et Pathologie (UMR BFP-Inra-UB), il mène ses recherches au sein de l'équipe "Mollicutes" dont les travaux concernent à la fois des bactéries pathogènes de plantes (phytoplasmes, spiroplasmes et protéobactéries), la plupart non cultivées, et des bactéries pathogènes d'animaux (mycoplasmes).


En savoir plus

Le concours « Ma thèse en 180 secondes » a été lancé en 2012 au Québec par l’ACFAS (Association francophone pour le savoir) et s’inspire du concours « Three minute thesis (3MT®) », conçu à l'Université du Queensland.
En France, la session de 2014 est organisée par le CNRS et la Conférence des présidents d'université (CPU). La sélection des candidats a lieu au niveau inter-régional de février à mai dans les universités volontaires, avant la finale nationale le 10 juin 2014 à Lyon. 23 universités et communautés d'universités représentant 15 régions sont candidates à l'édition 2014. Les trois lauréats nationaux, français, belges et marocains, se rencontreront pour la finale internationale à Montréal, en automne 2014.

>> Site du concours