• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

L'Inra Bordeaux Aquitaine  au salon international de l'agriculture 2017

À l’occasion du 54e Salon de l’agriculture, l’Inra dévoilera un aperçu de ses recherches sur les micro-mondes qui peuplent notre environnement et notre corps. Deux unités de recherche bordelaises présenteront au public leurs recherches autour des maladies des plantes.

2017 International Agricultural Show. © Inra
Mis à jour le 25/02/2017
Publié le 20/02/2017

Les maladies de plantes : mieux les connaître pour mieux les combattre

Les animations scientifiques proposées visent à mieux connaître les agents pathogènes des plantes, à comprendre leurs interactions avec leurs plantes hôtes et leurs vecteurs, ainsi que les nouvelles stratégies pour lutter contre eux. Les animations  présenteront la diversité de ces pathogènes, les moyens de détection et de suivi de leur propagation dans les plantes, leurs insectes vecteurs, les moyens de lutte possibles, ainsi que les infrastructures nécessaires à leur manipulation (serre de confinement à haute performance environnementale).

Unité mixte de recherche Biologie du Fruit et Pathologie (UMR BFP – Inra – université de Bordeaux)

L’UMR BFP est un partenariat entre l’Inra et l’université de Bordeaux. Les recherches s’inscrivent dans trois axes :

  1. l’étude du développement précoce des fruits et de la mise en place des critères de qualité des fruits charnus ;
  2. l’étude de l’adaptation des arbres fruitiers (cerisier) au changement climatique ;
  3. l’étude de pathogènes non cultivables de plante (mollicutes et virus) et de leurs interactions avec leurs plantes hôtes ou leurs vecteurs (insectes).

 

Des micro-organismes à l’assaut des vignes

Le public est invité à découvrir des agents pathogènes, champignons, oomycètes et bactéries, notamment le mildiou, l’oïdium, diverses pourritures des grappes, et maladies qui affectent le tronc, qui constituent les principaux micro-organismes qui menacent les vignes et fragilisent l’activité des viticulteurs. Au travers d’observations, les animations proposées par les chercheurs permettront de comprendre la grande diversité de ces micro-organismes pathogènes ou auxiliaires et de leurs impacts sur le développement de la vigne et du raisin. Les chercheurs présenteront également les recherches et les innovations mises en oeuvre pour lutter contre ces micro-organismes.

Unité mixte de recherche Santé et Agro-écologie du Vignoble (UMR SAVE – Inra – Bordeaux Sciences Agro)

L’UMR SAVE est une unité mixte de recherche (Inra-Bordeaux Sciences Agro) implantée au coeur du Bordelais. Elle développe des recherches principalement sur l’agrosystème viticole dans le but de comprendre les mécanismes de l’établissement et du développement des maladies et populations d’insectes nuisibles. La finalité est de développer une protection intégrée et durable du vignoble, tout en réduisant de manière drastique l’usage des traitements chimiques classiques. Cette finalité s’intègre dans un cadre de changements globaux, qui rassemble l’évolution des pratiques viticoles, les changements climatiques et l’évolution de la demande sociétale. Cet objectif implique l’interaction de différentes approches et champs disciplinaires : écologie des interactions et des communautés, pathologie, entomologie, épidémiologie, modélisation des systèmes complexes, génétique des populations et génomique. L’unité est aussi très fortement impliquée dans le développement d’outil d’informatique nomade d’épidémiosurveillance des maladies des plantes. Elle développe, par ailleurs, des recherches pour mieux comprendre le comportement des frelons asiatiques prédateurs d’abeilles et identifier des moyens de lutte.

L’Inra au Salon international de l’agriculture 2017