Unité expérimentale ARBORICULTURE du Domaine de la Tour de Rance à Bourran (Lot-et-Garonne), centre Inra  BORDEAUX-AQUITAINE .  © Alain Girard - Inra

Unités expérimentales

Unité expérimentale viticole

L’unité expérimentale viticole est rattachée au département Biologie et Amélioration des Plantes (BAP) de l’Inra. Elle comprend une plateforme expérimentale sur le site du centre de recherches à La Grande Ferrade et un vignoble dédié à la démonstration sur le thème de la viticulture à haute valeur environnementale, à Couhins, cru classé de graves.

Chateau  COUHINS  -  DEGUSTATION © Alain Girard - Inra
Mis à jour le 18/01/2016
Publié le 15/09/2014

L’Inra s’intéresse principalement au fonctionnement de la vigne dans un objectif de qualité du vin et de préservation de l’environnement dans le cadre du réchauffement climatique en particulier. Il s’agit de comprendre comment la plante exploite les ressources disponibles pour produire un raisin de qualité et comment elle s’adapte aux contraintes de l’environnement et des agresseurs. Ces travaux ont pour ambition de proposer de nouvelles pratiques de culture et de lutte contre les agresseurs. Ils visent aussi à proposer de nouvelles variétés de cépages résistant aux principales pathologies et de porte-greffe dont la vigueur est maîtrisée. L’Inra participe également à des travaux sur l’amélioration de la qualité des vins par la maîtrise de la fermentation et la connaissance des composés responsables de la qualité.

Axes scientifiques et d’expérimentation

La plateforme expérimentale Vigne de Bordeaux participe à 4 grands programmes de recherche ;

  • Conservation de ressources génétiques vigne intra et interspecifique en relation étroite avec l’UMR EGFV de Bordeaux
  • Évaluation de variétés résistantes aux maladies de la vigne dans le cadre du réseau RESDUR animé par l’UMR SVQV de Colmar
  • Adaptation au changement climatique avec l’UMR EGFV
  • Essai système avec l’UMR SAVE de Bordeaux où sont évalués 3 systèmes viticoles à bas intrants (Production Intégrée, Agriculture Biologique et Viticulture sans intrants phytosanitaires)

Domaine expérimental viticole de Couhins, Bordeaux. © MAITRE Christophe
Domaine expérimental viticole de Couhins, Bordeaux. © MAITRE Christophe

Collaborations et partenariats scientifiques

L’UE Viticole s’inscrit dans un certain nombre de réseaux :

  • Réseau RESDUR pour l’évaluation des variétés résistantes à l’oïdium et au mildiou sur les UE de Colmar, Angers et Bordeaux
  • Réseau PIC qui regroupe les Unités Expérimentales de l'INRA qui travaillent sur la protection intégrée des cultures
  • Réseau ECOVITI : Conception et évaluation de systèmes de production viticole à faible utilisation d’intrants (2010-2016)
    • au niveau régional : chambre d’agriculture de la gironde, lycées viticoles de la Gironde et Institut Français de la Vigne et du vin
    • au niveau national : Chambres d'agriculture de la Bourgogne, de l’Aude, de la Gironde,  du Loir-et-Cher, de la Saône-et-Loire et du Vaucluse, Comité Interprofessionnel des Vins de Champagne et Bureau National Interprofessionnel du Champagne
  • Réseau Carex : CARactérisation environnementale des essais conduits dans les unités Expérimentales

Domaine experimental viticole de  COUHINS  - Inra Bordeaux-Aquitaine © Alain Girard - Inra
Domaine experimental viticole de COUHINS - Inra Bordeaux-Aquitaine © Alain Girard - Inra

Projets

La pression sociétale actuelle sur la problématique pesticide-agriculture, et les suites données au Grenelle de l’environnement (notamment dans cadre du plan Ecophyto 2018) nécessitent de repenser les itinéraires de protection du vignoble à travers la conception de véritables systèmes de culture« bas intrants » pour atteindre les objectifs de viticulture à Haute Valeur Environnementale.

L’expérimentation système  RESINTBIO, a pour objectif la conception et la comparaison de systèmes viticoles présentant des niveaux de rupture variables par rapport aux pratiques conventionnelles. Il comprend trois étapes : (i) la conception de 3 prototypes de systèmes, (ii) la plantation d’un dispositif expérimental ; (iii) l’évaluation comparée des performances techniques (agronomiques), environnementales et économiques des différents systèmes.
Les trois prototypes sont les suivants : (i) Résist - construit autour de l’utilisation d’une variété résistante aux deux bio-agresseurs majeurs du vignoble et les plus consommateurs d’intrants chimiques (mildiou et oïdium), (ii) Integré - conventionnel mais susceptible d’accueillir toutes les innovation de la Recherche et du Développement en cours de validation (modélisation, règles de décision, viticulture de précision,…), Bio - centré autour du respect du cahier des charges de l’Agriculture Biologique mais cherchant à en limiter les impacts environnementaux.
Ce dispositif sert également de support à de nombreux projets de recherche dans la mesure où il fournira des situations tranchées en termes de pression pesticide et de développement des bioagresseurs, accompagné d’une base de données techniques sur la conduite des systèmes et leurs performances.

Le second projet phare est en gestation. Il consiste en la mise en œuvre sur Couhins d’une activité de démonstration qui doit être vue comme une activité de mise à l’épreuve d’innovations de manière intégrée et à l’échelle d’un domaine. Elle sera conduite avec la même rigueur qu’une expérimentation de recherche, mais elle se distingue clairement des expérimentations système conduites au niveau de la parcelle . Dans un continuum entre connaissance et adoption d’une innovation (échelle TRL), la démonstration doit livrer un produit « potentiellement adoptable » (niveau TRL 9, « actual system proven in operational environment »), alors que les produits d’une expérimentation système sont des connaissances et un prototype (niveau TRL 5, « technology validated in relevant environment »).
Une mise en synergie, sous forme d’échanges méthodologiques, entre la démonstration de Couhins et ces expérimentations à l’échelle de l’exploitation semblerait très pertinente. La démonstration à Couhins doit déboucher sur un système de production ayant toutes les caractéristiques de complétude (de la parcelle de vigne à la bouteille vendue) et d’opérationnalité (un système technique applicable sur ce continuum) dont les principes organisateurs et les innovations validées pourront être mis en œuvre ultérieurement dans des domaines de production du même type. Le groupe des 16 crus classés de Graves (dont fait partie Couhins) et le collectif plus diversifié des 110 exploitations viticoles girondines réunies dans une démarche de Système de Management Environnemental certifiée Iso 14001 (dont Couhins a été un des premiers membres) constituent des cibles privilégiées.  

L’Unité expérimentale Viticole rassemble 16 personnes Inra (titulaires et CDD), un apprenti et 10 à 40 personnes pour les travaux saisonniers de conduite de la vigne et de la récolte.

>> Télécharger la fiche de présentation de l'Unité expérimentale

>> Site de Chateau Couhins

Contact(s)
Directeur :
Dominique Forget (05 56 30 77 61)

A voir

Resintbio - Agrosystème innovant