• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
ICOS - Site de Pierroton - Tour de mesure. © Inra, Yaël Kouzmine

Observatoires

ORE DiaPFC, l’observation des poissons migrateurs dans les fleuves côtiers

L’Observatoire de Recherche sur les Poissons Diadromes dans les Fleuves Côtiers étudie l'évolution des populations de poissons migrateurs vivant alternativement en eaux douce et en mer (diadromes) sous l'effet des changements environnementaux (changements climatique et liés à l’agriculture en particulier).

Mis à jour le 30/11/2015
Publié le 17/11/2015

L'ORE DiaPFC est focalisé sur les grands migrateurs amphihalins (saumon, truite, anguille, aloses, lamproies). Ces espèces, très fragilisées par l'action de l'homme, sont une composante emblématique de la biodiversité des fleuves côtiers. Ces derniers sont aujourd'hui les principaux refuges de ces espèces qui ont considérablement régressés sur les hydrosystèmes fluviaux de plus grande taille.

L'ORE DiaPFC combine des dispositifs de suivi à long terme in natura des populations de poissons diadromes et de leur environnement, des installations expérimentales et des outils de simulation in silico. Les activités de l’observatoire sont organisées selon trois volets complémentaires :

  1. La collecte de données sur du long terme (mission d'observatoire) avec pour objectif une connaissance globale des dynamiques sur le même pas de temps et des sorties opérationnelles pour la gestion, la conservation et la restauration.
  2. La mise en œuvre d'actions de recherches plus ponctuelles pour répondre à des questions plus ciblées ou lever des verrous méthodologiques.
  3. La poursuite du développement d’outils de simulation démo-génétiques pour l’expérimentation virtuelle.

Cette infrastructure de Recherche s'appuie sur 3 cours d'eau côtiers de la façade Manche Atlantique, l'Oir en Basse Normandie (Manche), le Scorff en Bretagne (Morbihan), la Nivelle dans le Pays Basque (Pyrénées Atlantiques). Les dispositifs expérimentaux sont localisés à Rennes et à Saint-Pée-sur-Nivelle.

La Nivelle est un des trois cours d'eau côtiers étudiés par l'ORE DiaPFC. © Inra, Stéphane Glise
La Nivelle est un des trois cours d'eau côtiers étudiés par l'ORE DiaPFC © Inra, Stéphane Glise

Partenaires

Premier cercle des unités fondatrices et animatrices de l'ORE

  • UMR INRA-Agrocampus Ouest ESE (Rennes)
  • UMR INRA-UPPA Ecobiop (St-Pée/Nivelle)
  • U3E INRA (Rennes 35, Ducey 50 et Pt-Scorff 56)
  • Pôle R&D Onema-INRA Gest’Aqua

Deuxième cercle des unités de recherches contributrices

  • UMR INRA- Agrocampus SAS (Rennes)
  • UMR CEFE de Montpellier
  • UMR BOREA (CRESCO) MNHN/Ifremer Dinard

Structures collaboratrices des acteurs de la gestion et utilisateurs

  • Fédérations (FDPPMA 50, 56, 64)
  • Associations de Pêche et de Protection des Milieux Aquatiques (APPMA Nivelle, Scorff, ploay et Guéméné) et Oir (Ducey et St Hilaire)
  • Association Grands Migrateurs du bassin de l'Adour (MIGRADOUR),
  • Agglomération Sud Pays Basque
  • Lorient Agglomération

>> www.inra.fr/dia-fc

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :