• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer

Centre siège Inra de Paris 147 rue de l’Université Paris

26 juin 2017
14:00 - 17:00

Visuel SEQ Bruno J Strasser

Conférence Sciences en Questions : "Repenser le Big Data : Collectionneurs, expérimentateurs, citoyens"

Conférence de Bruno J. Strasser, historien des sciences et professeur à l’université de Genève et de Yale, organisée dans le cadre du Cycle Sciences en Question.

Le XXIe siècle serait l’ère Big Data. La quantité inédite de données produites par les sciences inaugurerait une nouvelle période de l’histoire des sciences. Au lieu de produire des données pour répondre à leurs interrogations, les scientifiques interrogeraient aujourd’hui les bases de données pour y trouver leurs questions. Après une analyse des contours du discours contemporain sur le Big Data, nous proposerons une lecture historienne de la préoccupation des sciences avec la collection, la comparaison et la computation de données. En contrastant les traditions naturalistes et expérimentalistes, nous pourrons éclairer les tensions qui émergent actuellement dans les recherches impliquant le Big Data, en particulier autour du statut de l’auteur et de la propriété des données. Nous proposerons de penser les sciences contemporaines comme un hybride fertile, mais instable, entre ces deux traditions. Finalement, nous examinerons l’essor de formes participatives de traitement des données et leur impact sur les sciences et la société.

Bruno J. Strasser

Bruno J. Strasser est historien des sciences et professeur à l’université de Genève et de Yale. Après une thèse en histoire des sciences (universités de Paris VII et de Genève), il a été chercheur invité à l’université de Princeton, professeur invité à l’université de Manchester et à l’université de Barcelone, puis professeur assistant à l’université de Yale. Son premier livre, La fabrique d’une nouvelle science : la biologie moléculaire à l’âge atomique, 1945-1964 (Florence, Leo S. Olschki, 2006), qui a obtenu le prix Henry-E. Sigerist 2006, explore l’émergence de la biologie moléculaire comme une nouvelle discipline et identité professionnelle. Son deuxième livre, Collecting Experiments: Making Big Data Biology (Chicago University Press, en cours de publication), examine l’essor des collections dans les sciences de la vie au XXe siècle. Il a également publié sur l’histoire de la coopération scientifique internationale, les relations entre le laboratoire et la clinique, et les relations entre science et société. Depuis 2015, il a débuté un nouveau projet : The Rise of the Citizen Sciences: Rethinking Pubic Participation in Science (ERC/SNSF Consolidator Grant).

> La conférence sera accessible en streaming sur cette page dès le 26 juin 14 heures.

> Télécharger la plaquette de présentation de la conférence

Contact(s)
Organisateur(s) :
Laura Pizzale, Brigitte Ferderspiel